LE FÉMINISME EN GUERRE

La représentation pornographique comme menace et source "d'empowerment"
lundi 27 février 2017 à 09 h 00 18 h 30
Lieu
Lieu hors campus: 
Pavillon Richcraft , Université Carleton
Coordonnées
Personne-ressource: 
Ann Morneau
Courriel: 
jcws@cunet.carleton.ca
Téléphone: 
613-520-2600
Poste: 
6644
Inscription
Inscription requise: 
Oui
Détails - inscription: 

Pour plus d'information et pour vous inscrire: bit.ly/femsexwars

Frais de participation: 
Sans frais
Langue de l'événement : 
Promoteur(s) de l'événement: 
La Chaire conjointe en études des femmes, La faculté d'affaires publiques(Carleton),le département d'etudes de sexualité de (Carleton), l’École d’études autochtones et canadiennes (Carleton), Le département de droit et d'études juridiques

Ce symposium bilingue d’une journée complète se penche sur les controverses historiques et actuelles liées à la représentation sexuelle. Des spécialistes sur les débats féministes des années 80 et 90 sur la pornographie fourniront le contexte historique, culturel et juridique et discuteront de l’influence de ces débats sur les controverses contemporaines engendrées par des phénomènes comme le « sexting », la « vengeance pornographique » et la « culture du viol ». Combinant l’analyse critique et l’expression artistique, ce symposium met aussi en vedette des personnes artistes-chercheuses qui offriront des performances et des réflexions sur le rôle des arts érotiques comme formes d’empowerment, de plaisir et de résistance. La journée se conclura par la présentation d’une vidéo et une discussion avec des membres de la collective Kiss & Tell, dont l’exposition photographique au contenu sexuellement explicite, Drawing the Line, s’est avérée une intervention déterminante dans le conflit entre les féministes pro- et anti-pornographie au Canada.

Panélistes : Brenda Cossman (Université de Toronto), Karen Busby (Université du Manitoba), Trish Salah (Université Queen’s), Lara Karaian (Université Carleton), Patrizia Gentile (Université Carleton), Lizard Jones (Kiss & Tell), Susan Stewart (Kiss & Tell), Tracy Bear (Université d’Alberta) Geraldine King (Université Queen’s) et Ummni Khan (Université Carleton).

 

Cet événement est parrainé par la Chaire conjointe en études des femmes, la faculté des Affaires publiques, les Études de la sexualité de l’Université Carleton, l’École d’études autochtones et canadiennes de Carleton, et le département de droit et d'études juridiques de Carleton